Origine du nom Sapharey

photo de crèche du site http://santons-et-creches-de-provence.over-blog.fr/

 « J’ai pris le temps de parcourir votre site et je suis tombé sur la légende de Sapharey. Je me permets de vous livrer ma modeste hypothèse sur l’origine de ce lieu.

Vous le dîtes, Sarrazac fut jadis un fief des Sarrazins. Aussi j’ai cherché une analogie avec la toponymie du monde oriental. Or, on retrouve trace dans l’ancien testament d’un mont Séphar…

Les trois fils de Noé étaient Sem, Cham et Japhet. Les fils de Sem s’étaient établis dans la péninsule arabique. « Le pays qu’ils habitaient s’étendait depuis Messa jusqu’à Séphar, la montagne de l’Orient ». (Genèse X, XXX)

Le lieu-dit Séphar, montagne de l’Orient, a été identifié avec les chaînes de montagnes qui bordent la péninsule arabique au sud et à l’est. Il existe en effet deux Zafar en Arabie du Sud. L’une fut la capitale des Himyarites près de Sanaa, au Yémen, l’autre est une ville de la côte sud-est qu’Ibn Batutah, le grand voyageur marocain, appelle la plus lointaine du Yémen.

Ces contrées du Yémen sont connues pour être le royaume de Saba. Ces montagnes arides regorgeaient d’or et on pouvait en recueillir les paillettes dans les torrents créés par les orages. Elles seraient à l’origine des richesses de la reine de Saba, telles qu’elles furent présentées au roi Salomon qui les exploita ensuite grâce à une flotte navigant sur la Mer Rouge.

Le secteur de Jumilhac est aussi connu pour ses mines d’or et ses ruisseaux aurifères. Les Sarrazins de Sarrazac n’auraient-ils pu attribuer à ce lieu le nom de Saphar ou Séphar ou Sapphara (dans Ptolémée) en référence au Séphar de l’Ancien Testament, connu pour ses ruisseaux gorgés d’or ?

Bonne continuation ! »

Guillaume RAFFIN